• Danielle Jaques

A comme autorité

Mis à jour : 26 nov. 2018

Le premier mot de mon alphabet s’écrit avec un A mais se prononce comme un O. C’est un mot un peu traître, ce qu’il éveille comme sentiment n’est pas forcément positif et pourtant pour vivre en harmonie, la famille en a fondamentalement besoin.

En tant que parents, nous développons nos capacités à gérer une autorité bienveillante pour nos enfants. Cette autorité-là a pour but de les aider à grandir dans un environnement sain et sécurisé. Nous devons en user et en abuser, parce que les enfants ont besoin de se sentir guidés et soutenus. Nous, parents, ne devons pas douter de l’autorité que nous devons exercer dès le plus jeune âge de nos enfants. Sans pour autant tomber dans un autoritarisme qui se traduit par le besoin de dominer l’autre, de commander et de se faire obéir.


Un papa, dans une séance de médiation familiale, me racontait combien il était difficile pour lui de donner un bain à sa fille de deux ans lorsqu’elle pleurait et se débattait. Il avait trop peur qu’elle se détourne de lui, il ne la voyait déjà que très peu, un week-end sur deux. Et pourtant cette enfant avait besoin de son bain, pour son hygiène et sa santé. Ce papa a pu comprendre qu’en imposant le bain à sa fille avec la conviction d’agir pour son bien, elle finirait par accepter certaines décisions sans contester.

Les limites que ce papa mettra à sa fille, tout au long de son enfance, lui permettront de grandir et d’atteindre l’adolescence en sachant qu’il y a des règles à respecter.

Imposer, utiliser son autorité, fixer des limites, voilà des mots qui effrayent lorsque l’on parle d’éducation. Il s’agit néanmoins du seul moyen que nous avons trouvé pour permettre à nos jeunes d’éviter les environnements dangereux pour leur développement et de pouvoir ainsi s’épanouir.

A classer sous coaching parental !

92 vues

Danielle Jaques

Tél: +41 (0)79 312 45 62

E-mail: info@enfantcouplefamille.ch

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône